L'intérêt des acheteurs britanniques désireux de s'installer ou d'investir dans l'immobilier au sud du Portugal a fait un bond de +36 % en mai dernier.
 

Selon le quotidien anglais, The Times, la pénurie de biens immobiliers en vente à l'écart des zones côtières prouve bien que les acheteurs sont de plus en plus prédisposés à la rénovation de propriétés situées en zone rurale.

Toutefois, pour ceux qui souhaitent goûter à la vie rurale sans avoir à rénover un bien, Ombria Resort, situé sur les collines au-dessus de Loule, propose un mélange de résidences hôtelières de marque Viceroy à partir de 368 050 € et de villas à partir d'environ 2 550 000 €. Le programme immobilier est un éco-village de luxe intégrant des ruches, une boulangerie, une ferme biologique, une résidence d'artistes, une programmation culturelle, etc.

Julio Delgado, le Directeur général d'Ombria Resort, déclare : "Nous avons été surpris par l'intérêt international suscité durant la période de confinement. Un intérêt manifesté par les Britanniques vivant au Royaume-Uni, mais également par des clients déjà propriétaires d'une maison en Algarve, notamment à Quinta do Lago ou Vale do Lobo. Les gens veulent maintenant vivre dans des zones à faible densité de population".

Lire l'article complet ci-dessous :

 
thetimes.co.uk (UK) – 26 juin 2020


Lisez larticle de The Times



go to the top of the page